Lifestyle·Veganisme

En route vers le zéro-déchet et le « fait maison »

Hello tout le monde !

Depuis quelques temps, j’essaye d’être plus écolo, plus bio, plus naturelle. Ça fait déjà plusieurs années que je mange bio, pratiquement à 100%. En évoluant et en grandissant, j’ai découvert le mouvement « zéro-déchet », « minimaliste ». Pour faire simple, cela signifie que j’essaye d’aller à contre-courant de la société de consommation actuelle.

Dans notre société, tout est fait pour acheter, dépenser plus, pour toujours de nouvelles choses inutiles (ou pas). Le mouvement minimaliste et zéro-déchet propose une nouvelle manière de consommer : utiliser les choses plus longtemps, éviter de s’encombrer d’objets inutiles, faire les choses « maison » pour utiliser moins de produits, faire des économies, faire attention aux emballages quand on fait ses courses, etc.

L’avantage de ce mode de vie permet, premièrement, de diminuer ses déchets, ce qui est non négligeable au vu de la quantité de déchets émis par l’humain et notamment le plastique, pas si fantastique du tout. Deuxièmement, il permet de faire des économies car faire ses produits maison, sa cuisine maison, ses cosmétiques maison, et bien ça revient beaucoup moins cher que d’acheter tout fait !

Les premiers changements que j’ai entrepris dans mon quotidien se sont faits dans ma salle de bain. Avant, elle débordait de produits : shampoing, après-shampoing, masque, crème de jour, de nuit, contour des yeux, gommage corps, visage, gel douche, crème pour le corps, etc, etc. J’ai tout viré pour n’utiliser que le minimum.

Je vais me concentrer sur la salle de bain dans cet article. Je verrai les courses, la cuisine et la vie en dehors de chez moi (restaurant par exemple) dans d’autres articles.

IMG_20170806_174309
L’ingrédient que j’utilise le plus c’est l’huile de coco : ça sert à peu près à tout, c’est vraiment un produit génial. Si vous voulez en acheter, choisissez là extraite à froid et bio, c’est la meilleure qualité. De plus, ne la prenez pas désodorisée, elle perd de ses bienfaits, et choisissez-la végane, car certaines marques réduisent les singes en esclavage pour récupérer les noix de coco.
Bien entendu, vous pouvez également choisir d’autres huiles car l’huile de coco, de part son exotisme, n’est pas très écologique. Dans le baume à lèvres (voir ci-dessous), une huile comme l’huile de pépins de raisin (riche en acide linoléique – nourrissant) convient également parfaitement.

 

Petite liste des cosmétiques que j’utilise et comment je les fabrique

 

*ATTENTION : Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution.
– Elles sont déconseillées pour les femmes enceintes/allaitantes
– Attention aux quantités utilisées. 3/4 gouttes suffisent souvent amplement
– Toujours tester avant utilisation pour voir si on ne réagit pas mal
– Toujours utiliser diluées
– Ne pas appliquer directement sur la peau

IMG_20170806_174855
Pour les dents, je mélange 1/3 d’huile de coco (anti-inflammatoire, antibactérienne), 2/3 de carbonate de calcium (pour le côté abrasif, mais bien moins que le bicarbonate de calcium/soude) et quelques gouttes d’huile essentielle* de menthe poivrée (pour la fraîcheur).
Ça forme une pâte dans laquelle je trempe ma brosse à dent. Il en faut très peu et ça s’utilise exactement de la même manière que du dentifrice maison.
En plus d’être totalement naturel et sans produits chimique, il a l’avantage d’hydrater les lèvres, contrairement au dentifrice normal qui, personnellement, me décape et dessèche les lèvres.

IMG_20170806_175431
Pour le déo, rien de plus simple, je mélange moitié huile de coco, moitié bicarbonate de soude. J’applique tout simplement la pâte obtenue sur mes aisselles. Si vous voulez sentir bon, vous pouvez ajouter 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle* de votre choix, et vous pouvez la choisir également avec une fonctionnalité particulière (antibactérienne – HE de Palmarosa par exemple, idéale quand on transpire beaucoup ou encore l’HE de sauge sclarée qui régule la température).
Son avantage principal est de ne contenir aucun aluminium, alcool ou aucun autre produit chimique potentiellement cancérigène.
Le bicarbonate de soude absorbe les odeurs de transpiration (d’ailleurs vous pouvez en mettre dans vos chaussures si vous puez des pieds) et l’huile de coco est idéale pour ses propriétés anti-bactérienne.

IMG_20170806_174451
Je me suis également préparé un baume à lèvres maison. J’ai simplement fait chauffer de l’huile de coco avec de la cire et mis au frais quelques heures. La cire permet de solidifier et stabiliser la préparation et d’éviter de se retrouver avec de l’huile partout. Cette recette est pratique mais je pense ajouter la prochaine fois un beurre végétal pour nourrir mes lèvres en profondeur (karité, avocat, cacao, etc).

IMG_20170806_174216
Pour m’hydrater la peau du visage, j’ai deux étapes. J’applique de l’eau de fleur d’oranger (en spray) sur ma peau pour enlever le calcaire de l’eau du robinet. Cette eau est également conseillée pour bien hydrater la beau. Ensuite, j’applique sur mon visage un mélange créé par mes soins de gel d’aloe vera et d’huile d’avocat (l’huile de coco est comédogène et donc déconseillée à appliquer sur la peau du visage).

Enfin, pour me démaquiller, je mets simplement de l’huile de coco et je frotte mon visage et je rince à l’eau ! (vous pouvez utiliser n’importe quelle huile.

D’une manière générale, il est possible de minimiser encore plus sa consommation de produits différents. Par exemple, pour le dentifrice, il est possible de n’utiliser que de l’huile de coco. Je préfère ajouter le carbonate de calcium qui me fait rappeler le goût du dentifrice parce que je trouve que l’huile de coco toute seule, c’est vraiment écœurant.
Concernant le déodorant, on peut simplement mettre un peu de bicarbonate de calcium sous aisselles. Je ne trouve cela personnellement pas pratique et je trouve plus simple d’appliquer une « pâte ». Bien entendu, chacun fait comme il le souhaite.

*ATTENTION : Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution.
– Elles sont déconseillées pour les femmes enceintes/allaitantes
– Attention aux quantités utilisées. 3/4 gouttes suffisent souvent amplement
– Toujours tester avant utilisation pour voir si on ne réagit pas mal
– Toujours utiliser diluées
– Ne pas appliquer directement sur la peau

 

D’autre part, ma douche est un moment qui a totalement changé :

Premièrement, j’ai arrêté d’utiliser des produits pour me laver le corps, et n’utilise plus que de l’eau. Je me frotte les aisselles et tous les creux du corps avec les mains ou un gant et cela suffit largement. J’évite ainsi de décaper ma peau et de laisser ma barrière de sébum naturelle (film hydrolipidique) protéger ma peau naturellement : ma peau est beaucoup moins sèche alors même que mon eau est assez calcaire ! De plus, je lave ma vulve à l’eau depuis déjà pas mal de temps, car je me suis rendu compte et j’ai appris que les produits chimiques contenus dans les produits soi-disant « faits exprès » sont au contraire très agressifs et détruisent la flore vaginale et donc ouvrent la porte aux bactéries et aux mycoses.
Alors certes, je ne sens pas la goyave ou la vanille, mais je sens « moi » et ça me convient très bien comme ça.

Deuxièmement, les cheveux. Je pense que c’est ce que je maîtrise le moins bien, car chaque chevelure est différente et il est compliqué de passer au naturel. Je ferai un article là dessus pour en parler plus en détails car c’est vraiment un vaste sujet.

À bientôt ! 🙂

4 commentaires sur “En route vers le zéro-déchet et le « fait maison »

  1. Je trouve cette idée formidable. L’avenir est à ce genre de comportement. Fait maison, bon pour la santé et donc l’environnement. Il serait bon que tout le monde s’y mette.
    Bravo ma fille ! Je suis, une fois de plus, tres fière de toi 😀

    J'aime

  2. J’ai également commencé dans la salle de bain : dentifrice (bicarbonate, argile blanche, sel fin et huile essentielle) et déodorant (même recette). J’utilise un shampoing solide mais pour le gel douche je n’ai pas encore changé mes (mauvaises) habitudes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s