Lifestyle

La cup : mon avis et explications

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler du sujet assez tabou qu’est les règles et d’un produit exclusivement féminin que je trouve absolument génial et que j’ai récemment adopté. Je viens vousparler de la coupe menstruelle, appelée aussi la “cup”.

IMG_20160403_200150Quand j’ai eu mes premières règles à 12 ans, je me suis rendue compte que se vider littéralement de son sang dans d’atroce souffrances tous les mois, jusqu’à la fin de sa vie, c’est vraiment pas

la joie. Les tampons et les serviettes sont devenus mes amis pendant des années jusqu’à ces derniers temps, où j’ai commencé à ne plus les supporter (irritations)

Un peu par hasard et grace à une amie, j’ai découvert que des gentils américains avaient créé LA COUPE MENSTRUELLE. Ce merveilleux réceptacle vaginal, une fois inséré, permet de recueillir le sang de nos menstruations. Il est pratique et respecte la flore vaginale, ce qui n’est définitivement pas le cas des tampons ou des serviettes hygiéniques (selon ma propre expérience, bien évidemment).  D’ailleurs, on ne connaît même pas leur composition et, personnellement, je me réserve le droit de savoir ce qui rentre dans mon corps.

Plus précisément, la cup ressemble a une petite coupe en forme de cloche, avec un petite tige ou une petite boule au bout, ainsi qu’un bord assez épais. Elle est en silicone médicale (aucun risque de toxicité) la plupart du temps (la mienne est en TPE médical – je ne connais pas, mais ça ressemble au silicone au toucher). Le principe est de l’insérer dans le vagin à l’aide de ses doigts en la pliant d’une manière particulière et de la laisser se déployer autour des parois. Sa souplesse lui permet d’épouser les formes et d’être étanche, pour recueillir les règles, sans fuite.

Pourquoi c’est mieux que les protections hygiéniques classiques ? Sans parler de  la composition douteuse des tampons et des serviettes, la cup a bien des avantages :

  • C’est beaucoup plus économique. Après avoir dépensé entre 15 et 30€, on peut la garder très longtemps, ce qui est beaucoup plus rentable.

Ca peut évidemment en dégoûter plus d’une de s’imaginer garder plusieurs années la même protection, mais, en la rinçant chaque jour et en la désinfectant au début et à la fin de chaque cycle, il n’y a aucun problème, ni de tache, ni de bactérie.

  • Ayant une capacité plus importante, elle permet d’être oublié plus longtempIMG_20160403_200333s qu’une protection classique, sans que ça déborde partout (jusqu’a 12h).
  • Alors que le tampon assèche les parois du vagin et le fragilise et que, du coup,  les bactéries s’y développent (mycose), la cup est étanche et ses parois protègent le vagin.
  • Pas de mauvaises odeurs de règles, car le sang n’est pas en contact avec l’air (et donc ne s’oxyde pas).
  • Là où le tampon gonfle avec l’eau de la piscine et vous terrorise à l’idée d’une fuite, la cup est étanche dans les deux sens.

Malgré tous ces points positifs, il y a également quelques inconvénients.

D’abord, il faut savoir qu’il faut être à l’aise avec son corps et son vagin. En effet, contrairement aux tampons et surtout aux serviettes, il est nécessaire de mettre deux doigts pour faire entrer la cup et au moins 1 pour la placer correctement ensuite à l’intérieur. Je comprends que ce soit un problème rédhibitoire pour certaines (notamment en période de règles) et je ne peux que conseiller de prendre son temps pour découvrir son corps, avant d’utiliser une coupe menstruelle.

Le deuxième inconvénient est que ce n’est pas facile à utiliser, et c’est ce qui m’a mis assez longtemps à me décider de tester. Il faut réussir à bien la plier, à bien l’insérer et à la placer correctement pour qu’il n’y ait pas de fuite. Même en étant à l’aise avec son corps, il faut un coup de main qui nécessite plusieurs mois de pratique. Moi-même étant relativement novice, je ne suis pas encore au point.

Il ne faut donc pas lâcher, et continuer de s’entraîner chaque mois, ça viendra 🙂

L’idée du sang qui stagne dans le vagin n’est pas un problème. Le sang est stérile et le vagin a son propre système autonettoyant, il n’y a donc aucune chance que des bactéries (mauvaises) s’y développent.

Il faut savoir qu’il n’y a aucun risque que votre cup se perde dans votre corps, elle ne peux pas passer par le col du l’utérus.

Comme je l’ai dit plus haut, je suis assez débutante dans l’utilisation de ma cup. Ca va faire plusieurs mois maintenant que je l’utilise et j’ai toujours des fuites. Je n’ai toujours pas bien compris pourquoi, mais je ne perds pas espoir, en me disant que pleins de filles sont ravies. Néanmoins, je n’ai plus aucune irritation en fin de règles et ça, c’est vraiment agréable.

Évidemment, je ne force personne à utiliser la coupe menstruelle, chacun est libre de ses mouvements et ce qu’il veut mettre dans son vagin.

Il existe une multitude de marque, de souplesse, plusieurs tailles (et même de couleurs !). Pour trouver VOTRE cup, faites le test : http://outils.easycup.fr/choisir_coupe_menstruelle.php

Plus d’informations : easycup.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s