Réflexions·Veganisme

Journal de véganisme #2 : entre protection des animaux et TCA

Hello tout le monde !

il y a un an, j’avais écrit un article sur le véganisme dans lequel je disais que je souhaitais le devenir, que j’étais relativement loin, mais que j’étais en chemin.

Je reviens aujourd’hui pour faire une mise à jour, pour voir ensemble mon évolution. Jusqu’à la fin de l’année 2016, rien à beaucoup changé. Je mangeais principalement végétarien chez moi et je ne faisais pas trop attention à l’extérieur.

Comme je faisais des écarts de viande chez moi également (type jambon, poisson ou poulet), j’ai pris la résolution début 2017 de devenir 100% végétarienne. À Noël, mon amoureux m’a offert un livre de recette Vegan qui s’appelle Healthy Vegan et ce livre m’a énormément aidé.
Comme je faisais beaucoup de recettes de ce livre, mon alimentation s’est naturellement tourné vers un chemin végétalien. Associé au fait que je souhaitais faire des économies et donc éviter de trop manger à l’extérieur de chez moi, je me suis mise à ne manger presqu’exclusivement végétalien pendant quelques mois.
cof
Où est-ce que j’en suis maintenant ?

Et bien, c’est pas fou. Peut-être que je me mets trop la pression, mais je ne suis pas fière de moi. Pensant avoir fait ma transition (au moins) végétarienne, je me suis vite retrouvée face à mon échec lorsque j’ai recommenceé à manger des oeufs, du poulet ou du fromage.

La vie de ces derniers mois ayant été assez compliquée pour moi, je me suis laissée aller à la nourriture. Et il s’avère que, souffrant de troubles du comportement alimentaire, il m’est parfois difficile de choisir quoi manger.

En effet, je souffre de boulimie non vomitive et d’hyperphagie. Ces deux maladies font qu’à certains moments, pour accompagner une émotion j’ai « besoin » de manger. Cet état fait que je me retrouve à (souvent) manger des aliments ni vegan, ni sain et pas forcément très bon pour la santé : biscuits, charcuterie, junk food, pizza, tout y passe.
sdr
J’ai rencontré plusieurs personnes en transition vers une alimentation végétalienne qui souffrent également de boulimie et d’hyperphagie et qui se trouve dans le même cas. Après réflexion, il est inutile de se fouetter soi-même (sans blague).
Déjà, avoir décidé de devenir végétalienne, et donc de modifier radicalement ses habitudes alimentaires en ayant des TCA est déjà un immense pas en avant et il faut faire preuve d’indulgence.
Actuellement en thérapie, cela signifie que je travaille sur mes angoisses et mes problèmes personnels qui font que je me bats avec des TCA.

J’essaye toujours au maximum de manger vegan et d’une manière générale, quand je me fais à manger, c’est le cas. J’apprécie de plus en plus cuisiner, ce qui n’était pas le cas avant et apprécier un plat que j’ai préparé.
cof
Ce qui est plus difficile, c’est l’extérieur. Pour commencer, les possibilités véganes dans les restaurants sont pratiquement inexistantes et quand je veux acheter un sandwich, cela se limite souvent au misérable sandwich végétarien tomates/mozzarella. Je constate tout de même une évolution étant donné que certaines marques proposent des sandwichs végétariens un peu plus élaborés avec des légumes grillés, du chèvre, des fruits séchés, de l’avocat ou du pesto. Je croise les doigts pour que ça continue dans ce sens et qu’on ne se sente pas obligé de choisir l’unique option qui s’offre à nous.
En attendant, le mieux est de ramener sa propre nourriture. D’ailleurs, je vais essayer de proposer des recettes véganes simples et rapides à faire, qu’on peut emmener au travail. Il suffit souvent de pas grand chose pour avoir un plat délicieux et complet.
cof
D’une manière générale, et pour finir sur du positif, cet article m’a fait me rendre compte (comme quoi, écrire, ça sert) que j’ai quand même pas mal évolué depuis l’année dernière et que finalement, je ne suis pas si loin du 100% végane 🙂 Je reviendrais vers vous pour un journal de véganisme #3 pour voir où j’en suis !

A bientôt !

Et vous ? Qu’est-ce que vous pensez du véganisme ? Êtes-vous en transition ? Dites-moi tout en commentaire !

4 commentaires sur “Journal de véganisme #2 : entre protection des animaux et TCA

  1. Tres bon article. Tres interessant merci poir le partage.
    Je suis passee vegan recemment mais j*ai parfois des repas de viamde quamd je vais au restaurant avec des non-vegetariens. Ne pas culpabiliser. C*est toute une habitude societale que l*on remet en question.
    Bravo pour le.chemin parcouru.
    Bisous
    Maman

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que le contenu de notre assiette NOUS regarde et ne devrait pas être jugé par les autres. On a coutume de dire que l’on est ce que l’on mange, mais je ne suis pas nécessairement d’accord. Il faut manger selon ses propres convictions et envies, sans restrictions inutiles. 🙂 J’ai fait un billet sur un thème assez proche hier (la culture du régime). Si le coeur t’en dit, passe le lire ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s